BIOGRAPHIE CRESCENDIENNE : Roland Berbudeau

Comme vous le savez déjà, le staff de Crescendo s’est officiellement agrandi en janvier dernier. Parmi les « p’tits nouveaux », il y a Roland Berbudeau qui s’impliquait déjà depuis plusieurs années en tant que « simple » bénévole. Donnons-lui maintenant la parole.


Tu es charentais mais du pays de Saintonge. Quand et comment es-tu venu à t’intéresser au festival Crescendo ? Quels souvenirs gardes-tu de ton 1er festival ?
J'ai participé à toutes les éditions du festival. La première, en 1999, s'est déroulée au palais des congrès de Royan, nous étions installés confortablement dans les fauteuils moelleux de la salle de spectacle et j'en garde un excellent souvenir. J'ai vu naître l'association Crescendo car à cette époque, je travaillais avec Sébastien Monteaud sur le département de la Charente Maritime en tant qu'éducateur sportif et c'est à son contact que j'ai découvert le monde du Rock Progressif.

Quel est ton meilleur souvenir de concert ? Et pourquoi ?
Il y en a plusieurs, mais je retiendrai le concert de Janos Varga, en 2001, qui m'a hypnotisé, j'ai eu l'impression que sa prestation avait duré 10 minutes alors qu'il a joué pendant une heure et demie!!!

Depuis quand es-tu bénévole ? Peux-tu nous décrire une journée type de Roland pendant le festival ?
Je suis bénévole depuis maintenant plusieurs années; ma journée type pendant le festival est très simple: habitant près de Jonzac, je parcours les 70 kilomètres qui me séparent de l'esplanade du Concié et j'arrive à 17h pour le premier concert et je me régale pendant 7 heures !!! Mais comme je suis grand, on me repère de loin (Seb a des yeux de lynx!!!) et je me retrouve souvent à aller chercher des musiciens en minibus ou comme l'an dernier au chalet Crescendo... Plus sérieusement, je suis responsable de la fourniture et du montage/démontage des tentes (une quinzaine environ) pour les musiciens hébergés chez Sébastien...

As-tu une anecdote à nous raconter ?
Lorsque la musique d'un groupe ne me convient pas (cela arrive à chaque édition, mais il en faut pour tous les goûts), je m'éclipse et je fonce au Judici pour me délecter des glaces "maison" de Jean-Claude Adelmand, le graphiste des affiches Crescendo...

Tu as intégré l’association Crescendo en janvier dernier. Qu’est-ce qui t’a donné envie de « sauter le pas » ? Quelles sont tes attentes ?
J'ai intégré l'association depuis beaucoup plus longtemps que ça !! Etant passionné de Rock Progressif, il était évident de mettre un peu de mon temps et de mon énergie au service de Crescendo, qui est devenu à présent une belle machine… tout en restant vigilant car l'équilibre reste fragile avec la diminution des subventions...

Tu as travaillé sur le programme que nous allons tous feuilleter de multiples fois. Peux-tu nous parler un peu de sa conception ?
C'est Sandy (Ndlr : chanteuse de The Last Embrace) qui s'occupe de la conception du programme et qui réalise un travail remarquable; je ne fais qu'une relecture (enfin plusieurs!!!) de l'ensemble en essayant de corriger les fautes d'orthographe, et surtout de ne pas en oublier (ce qui peut arriver...).

En 2012, dans le cadre du festival Off, tu avais organisé un concert de KARCIUS dans un village de vacances à Ozillac (à 70 km de St Palais). Quelques fidèles festivaliers avaient fait le déplacement, mais ce sont surtout des vacanciers qui attirés par la musique sont venus assister à la prestation des québécois. Sais-tu comment ce concert a été accueilli par le public ? As-tu eu des échos ? As-tu d’autres projets similaires dans la région ?
Ce projet a été très bien accueilli et a fait l'objet d'articles dans la presse locale et régionale (Haute Saintonge et Sud-Ouest). C'était en quelque sorte un coup d'essai et je peux déjà vous annoncer qu'il y en aura beaucoup d'autres en Haute Saintonge, et ce dès l'année prochaine ! En effet, avec plusieurs amis, nous avons créé une association multi-activités (sportive, culturelle et artistique) et je vais travailler activement sur la partie "concerts", en partenariat avec Crescendo, bien entendu...

Tu organisais des stages pour les enfants durant les vacances d'été et j'ai entendu dire  que pendant leur semaine, ils écoutaient du Prog en fond musical. Quelles réactions avaient-ils à l'écoute de ces musiques qu'ils ne connaissaient pas ?
Effectivement, nous faisions cela avec Sébastien il y a maintenant quelques années; nous profitions de séances de relaxation pour faire écouter du Prog aux enfants et cela marchait plutôt bien car ils en redemandaient ! Si le Prog passait sur les ondes radio à la place de cette bouillie infâme que l'on nous sert à longueur de journée, ils adoreraient, c'est sûr !

La question qui revient souvent, histoire de faire un petit sondage… Quels sont les 3 groupes (répondant aux critères de sélection), que tu aimerais voir programmés ?
J'aimerais bien voir un groupe de Post-Rock, comme par exemple Long Distance Calling ou God Is An Astronaut et aussi Antimatter, Anekdoten, Astra et beaucoup d'autres...

Depuis quand t’intéresses-tu au Prog et quel groupe t’a donné le déclic ? Qu’est-ce qui te plait dans cette musique ?
Je m'intéresse au Prog depuis l'adolescence, où j'ai découvert Asia, il y a maintenant environ 30 ans !!! Et j'ai eu la chance de rencontrer Sébastien qui m'a présenté le monde du Prog et fait écouter beaucoup de CDs de son énorme collection; aujourd'hui, je n'écoute plus que du Rock Progressif et c'est un réel plaisir de découvrir de nouveaux artistes. C'est une musique très riche où chacun peut trouver ce qu'il cherche en fonction de ses goûts musicaux, il suffit juste de se donner la peine de chercher un peu pour trouver de véritables merveilles.

Quels sont tes 3 derniers coups de cœur musicaux ?
Antimatter "Fear of a unique identity", Astra "The black chord" et Orne "The tree of Life".

Et enfin, quelle est la devise de Roland ?
« Il ne faut pas pleurer parce que cela n'est plus, il faut sourire parce que cela a été et espérer en ce qui sera.» (Marguerite Yourcenar)

Et le questionnaire de Proust :

Quel est ton principal trait de caractère ?

Calme et réservé
Quel est ton principal défaut ?
Perfectionniste, mais cela peut être également une qualité.
Quel est ton mot préféré ?
Je n'en ai pas... Ah si ! A table !
Quel est le mot que tu détestes ?
Drogue.
Qualité préférée chez la femme ? L'homme ?
La sincérité chez la femme et le respect chez l'homme.
Quel talent aurais-tu aimé avoir ?
Savoir jouer de la guitare.
Quelle est ta drogue favorite ?
Le chocolat.
Quel est ton juron favori ?
Bigre, et si je veux être grossier, flûte !!!
Alors Dieu ou Diable ?
Dieu, mais le Diable n'est jamais très loin et il faut rester sur ses gardes...
Quelle est ta dernière bonne action ?
J'ai donné quelques pièces à un papy qui "faisait la manche" .
Et ton dernier Péché ?
J'ai beau chercher, je donne ma langue au chat !
Si Dieu existe qu'aimerais-tu l'entendre dire après ta mort ?
Un Crescendo au paradis, ça te dit ?